Le bad international : du bon et du mauvais @ 31 July 2013 03:54 PM
Quelques actualités internationales qui seront de bon ou de mauvais goût.

On va d'abord commencer par le rapport du sénat relatif à la lutte contre le dopage.
 Le rapport de la commission d'enquête représente 237 pages d'analyses et de contextualisation des 60 propositions issues des 63 auditions, deux tables rondes et des argumentaires présentés par des sportifs, responsables et experts de la lutte antidopage, entendus sous serment depuis la fin février.
"Ces 60 propositions ne concernent pas un seul sport car tous les sports sont concernés par le dopage", a précisé le président de la commission, Jean-François Humbert (UMP).
Les sénateurs ont souhaité regrouper ces propositions en sept "piliers", selon leur propre terme : connaître, prévenir, contrôler, analyser, sanctionner, pénaliser et coopérer.
Pour lire le rapport.
Pour lire 30 choses stupéfiantes présentes dans le rapport.
Dans ce deuxième lien on y lira que :
"Entre 2009 et 2011, l’Agence mondiale antidopage a effectué des prélèvements sur 33 sports olympiques. Le trio de tête des disciplines avec le plus de contrôles positifs est constitué du curling (3,4%), de l’haltérophilie (3,16%) et de la boxe (2,37%). Le cyclisme est sixième (1,68%), derrière le basket (1,76%). Le badminton, le bobsleigh et la luge sont les seules disciplines à 0%."
Il y a déjà eu des cas de dopage en badminton mais il faut avouer qu'ils restent sporadiques.
Il ne faut pas se le cacher, parfois la faute en est à une organisation de l'épreuve qui incite. Le tour de France est peut-être (!) une épreuve quelque peu surhumaine. Au niveau international, les joueurs de badminton font un match par jour. Si on ne prend en compte que le temps de jeu, un joueur de ce niveau doit être très explosif mais que sur 20-30 minutes. Et si en plus on considère que les premiers tours d'un Lin Dan ou d'un Lee Chong Wei sont joués en marchant (cette partie là de l'argumentation est légèrement exagérée), le dopage n'aurait que peu de place (même si celui-ci peut être partout même pour aller s'entraîner avec davantage de plaisir).

Pendant ce temps, alors que le badminton montre une bonne image au niveau du dopage et que la fédération internationale va repenser le règlement d'organisation relatif aux jeux olympiques - pour éviter la honte occasionnée à Londres par huit joueuses de double dames - un nouveau scandale nous arrive du Canada par l'action incroyable de deux thaïlandais. J'aurais pu mettre la vidéo mais les images sont violentes. Deux anciens partenaires, finalistes aux Super Series parisiens de l'an passé ou encore quarts de finalistes aux derniers JO der Londres, ne jouent plus aujourd'hui ensemble et ils se sont retrouvés de chaque côté du filet en finale du double hommes du Grand Prix Canadien. Le premier set s'achève non sans accrochage, l'arbitre ayant dû montrer qu'il pouvait sanctionner les altercations verbales des deux protagonistes. Les deux paires changent alors de côté et c'est l'incroyable scène qui a commencé avec une course poursuite dans la salle, ponctuée de menaces et jet de chaise. Le poursuivant réussit à rattraper son compatriote et le roue de coups avant d'être repoussé. La fédération internationale a déjà mis en route la procédure disciplinaire à l'encontre des deux Thaïlandais

News powered by CuteNews - http://cutephp.com