Redécoupage de la France : place du sport @ 8 July 2014 11:34 PM

redécoupage demandé en 14 régions  redécoupage demandé par le sénat

La France sera redessinée dans un avenir proche. Nous avons à gauche ce qui était prévu depuis peu. L'Aquitaine ne semblait pas bouger de cette nouvelle découpe administrative avec fusion de certaines régions. Mais rien ne semble vraiment établi.
On parle maintenant d'un rapprochement du Limousin et de l'Aquitaine.
Les Pays de la Loire pourraient retrouver la Bretagne. Certains départements pourraient même quitter leur région d'appartenance pour une autre.
Il est inutile d'épiloguer sur des suppositions qui nous dépassent. Cependant, il semble quand même que l'on peut déjà donner des indications sur un futur proche.
En automne 2015, la réorganisation régionale sera en marche !
Cela ne veut pas dire que toutes les institutions vont se redessiner suivant la carte mais seulement que l'on va tout transformer petit à petit.
En fait, rien ne devrait vraiment changer au début, juste des délocalisations légères ou des antennes de relais.
Les entités régionales sportives existantes aujourd'hui continueront d'exister mais devront se rapprocher au sein de leur nouvelle région afin de ne devenir plus qu'une à terme... ou pas suivant les possibilités de fonctionnement. Mais, il faudra forcément des actions conjointes et des rapprochements.
Pour les départements, les changements seront plus importants avec la disparition des conseils généraux en 2020.
L'institution de niveau départemental n'existera donc plus ce qui rendra difficile de maintenir des structures déconcentrées départementales même si, là aussi, elles ne disparaitront pas du jour au lendemain.
Il y aura forcément glissement des compétences et utilisation des savoir-faire locaux pour mettre en place une politique... forcément régionale. On peut penser qu'à terme les comités départementaux seront englobés dans les entités régionales devenues plus efficientes du fait de leur taille grossie.
Il faudra pourtant se rapprocher au plus près de l'échelon suivant qui sera représenté par la communauté de communes.
En effet, les communes seront préservées mais il y a une volonté forte de privilégier des communautés de communes plus fortes ou plus grandes. 20 000 habitants seront nécessaires au lieu de 5 000 actuellement. Ceci nécessitera des regroupements plus importants pour mutualiser des moyens. Des adaptations seront prévues pour les zones de montagne ou faiblement peuplées. Les clubs seront regroupés autour de ces communautés qui prendront probablement d'autres compétences que celles prévues aujourd'hui (principalement celle des équipements sportifs).
Le mouvement sportif devra suivre de près ces changements même si ceux-ci vont mettre du temps à arriver jusqu'à lui.

Ajout : Il ne faut pas avoir peur pour l'instant de ces changements. En effet, tout se fera très progressivement (on peut parler en années). De plus, l'existant ne sera pas impacté mais il y aura forcément à terme des glissements de missions ou de représentation. Par exemple, les ligues régionales ne fusionneront pas en 2015. Il est même possible que deux entités régionales continuent d'exister. Cependant, il faudra tenir compte du découpage administratif. Autre exemple avec les départements qui sont assurés de subventions jusqu'en 2020 et qui continueront d'exister encore après. Là aussi, cependant, il pourrait y avoir certains rapprochements mais cela dépendra des situations comme par exemple le tennis en Aquitaine qui possède deux instances régionales. Jusqu'à preuve du contraire, toutes nos associations et structures déconcentrées pourront continuer d'exister comme si de rien n'était. Mais, on le répète, le redécoupage forcera inévitablement certains glissements de missions ou de fonctionnement.

News powered by CuteNews - http://cutephp.com