Communiqué président de la fédération @ 18 November 2015 04:29 PM

Mesdames et Messieurs les présidentes et présidents de clubs, de comités et de ligues, chers amis,

Des mesures exceptionnelles ont été prises ce week-end, dans le cadre de l’état d’urgence décrété immédiatement après les attentats qui ont frappé notre pays.

Vous en avez été informés très rapidement par les services de la fédération dont je souhaite saluer ici l’engagement à nos côtés et la réactivité.

Vous avez été nombreux depuis le début de la semaine à nous interroger sur la durée de ces dispositions.

Aujourd’hui, si l’état d’urgence doit être prolongé pour être porté à une durée de trois mois, les mesures qui l’accompagnent s’assouplissent légèrement, comme vient de nous le confirmer le ministère des Sports.

Ainsi, les compétitions prévues ce week-end seront-elles permises, sous certaines conditions.

Dans certains départements spécifiquement, des dispositions exceptionnelles, pourront en effet être prises par les Préfets afin d’assurer la sécurité des personnes ou de permettre le déroulement d’opérations de police.

Vous êtes donc bien autorisés à maintenir les compétitions prévues ce week-end (tournois, rencontres interclubs), tout en restant attentifs aux consignes qui vous seront données par vos Préfets.

 

Pendant ces compétitions, comme nous vous y invitions dans le communiqué du 14 novembre, vous êtes invités à témoigner de la solidarité de la famille du badminton en faisant observer un moment de silence et/ou d’applaudissements au début de vos manifestations et en autorisant les joueurs qui le souhaiteraient à porter un signe de soutien ou de deuil.

Vous avez déjà été très nombreux ce week-end sur tout le territoire à vous inscrire dans cette démarche et je tenais à vous en remercier très sincèrement.

La meilleure façon de répondre à cette tragédie, après avoir exprimé notre compassion et notre soutien, c’est bien sûr de continuer à vivre, en allant boire un verre en terrasse, en y savourant un café ou un thé, en allant aux concerts, au cinéma ou au théâtre et bien sûr en continuant à jouer au badminton.

Mesdames, Messieurs, chers amis, dans ces moments tragiques, je tenais à vous remercier sincèrement de votre engagement dans ce vivre ensemble si précieux que la culture et le sport de notre pays véhiculent.

 Le président de la FFBaD

Richard REMAUD

 



News powered by CuteNews - http://cutephp.com