Champions de France 2016 @ 8 February 2016 01:43 AM
France 2016Un bon championnat de France 2016 au Kindarena de Rouen ce week-end (ou weekend) avec des rebondissements, des surprises, des têtes de série qui tombent, des jeunes générations qui poussent,... et de beaux matchs !
Voici les champions.

Simple dames
Delphine Lansac n'était pas présente, libérant quand même un peu beaucoup le haut du tableau, et Sashina Vignes Waran a tenu son rang, en battant notamment la jeune garde comme Yaëlle Hoyaux (Talence) au deuxième tour et Lole Courtois en demi-finale et en arrivant en finale. Malheureusement, son genou gauche, qui l'avait écartée des courts pendant un temps, s'est réveillé lors d'une réception et l'a contrainte à abandonner dans le deuxième set. Perrine Lebuhanic, malgré ses trente quatre printemps (obtenus le 1er février), a profité de l'aubaine pour obtenir son deuxième sacre après celui obtenu en 2011 et empêche de dire que les jeunes générations ont fait trembler les anciennes. Bravo pour son parcours. Rappelons qu'elle a été 7 fois vice-championne de France en simple, trois fois en double et une fois en mixte et trois fois médaille de bronze en simple et en mixte avant cette édition.
Elsa Danckers complète le podium et a poussé Perrine dans ses retranchements en demi-finale.

Simple hommes
Lors de notre actualité du 29 janvier, on parlait de quatre favoris et c'était assez aisé de le dire quand il s'agit de quatre joueurs dans le top 80 mondial même si un Erwin Khelhoffner pouvait jouer les trouble-fêtes. Erwin a gagné le premier set face à Lucas Corvee (né en 1993) en quart de finale mais plus rien, ensuite, ne pourrait arrêter ce dernier. Lucas s'impose donc en quart de finale, puis fait chuter le souverain Leverdez en demi-finale et enfin remporte la partie en finale face à Lucas Claerbout (Talence, 1992) qui s'était assez facilement défait de Thomas Rouxel (1991) en demi-finale.
Le match Corvee-Leverdez a tenu ses promesses jusqu'à la fin du troisième set où la pugnacité du jeune Lucas n'a pas pu être mise en défaut.
La finale fut elle aussi remarquable de niveau. Après un premier set remporté par Corvee, on pouvait s'attendre à une troisième manche quand Claerbout prend le large assez vite dans le deuxième set en pratiquant un badminton plus offensif et plus pressant. Mais c'est un style de jeu qui demande de l'énergie et quand les défenses ont pris le pas sur les attaques, l'écart s'est rétréci inexorablement jusqu'à même s'inverser en toute fin de set et donc de match. Deux grands Lucas sur cette compétition à l'instar des derniers résultats de Lucas Claerbout à l'international (Finale à l'Irish Open et en Estonie et demi-finale en Suède) mais aussi de jeunes joueurs qui montrent déjà les dents comme Toma Junior Popov (1998) qui a battu Pierrick Cajot (Talence, 1994) sur le fil au deuxième tour. Simon Maunoury (Saint-Bruno) a passé les qualifications et un tour du tableau final avant de tomber sur le futur vainqueur.

Double dames
On avait dit qu'il pouvait y avoir des surprises dans ce tableau. Malheureusement, Yaëlle Hoyaux (1998) s'est arrêtée au premier tour et Verlaine Faulmann (Talence, 1997) au deuxième. Par contre, ni la tête de série 1, Emilie Lefel et Marie Batomene, en demi-finale, ni la tête de série 2, Audrey Fontaine (1992) et Anne Tran (1996), en finale, ne réussira à battre la jeune paire Léa Palermo (1993) et Delphine Delrue (1998). Bravo à cette jeune équipe.
Sarah Sicart et Andrea Vanderstukken complètent le podium.

Double mixte
Côté Aquitain, dans trois équipes différentes, Verlaine Faulmann et ThomasVallez (Saint-Bruno) s'arrêtent au premier tour et Jordan Corvee au deuxième.
Les deux têtes de série 3/4, Lorraine Baumann et Julien Maio et Léa Palermo et Bastian Kersaudy, se sont arrêtées en demi-finale, bloquées par les deux premières têtes de série, respectivement la une et la deux et c'est cette dernière qui s'est imposée en finale. Audrey Fontaine et Gaëtan Mittelheisser sont donc champions de France devant Emilie Lefel et Ronan Labar.

Double hommes
Seul tableau où la logique a été respectée. L'équipe 1 composée de Bastian Kersaudy et de Gaëtan Mittelheisser n'a pas vraiment été inquiétée par l'équipe n°2 composée de Julien Maio et de Jordan Corvee après un parcours sans anicroche des deux. Dans l'ordre, les têtes de série 3/4 Sylvain et Joris Grosjean et Laurent Constantin et Matthieu Lo Ying Ping, complètent le podium.
Jérémy Capus (Saint-Bruno) a perdu au premier tour et Thomas Vallez a perdu au deuxième tour en trois sets sur les futurs vainqueurs.
2 médailles d'argent, donc, en ce qui concerne l'Aquitaine.

News powered by CuteNews - http://cutephp.com