Un volant dans l'espace @ 29 November 2016 11:32 AM
un volant dans l'espaceL'astronaute français, qui s'envolera vers la Station spatiale internationale jeudi 17 novembre, a suscité la curiosité des internautes en diffusant une photo de sa valise contenant... un volant de badminton. "C'est pour une expérience physique amusante", explique le Cnes."
Ma valise est prête!" Le 13 novembre dernier, l'astronaute français Thomas Pesquet, qui s'est envolé le 17 novembre 2016 en direction de la Station spatiale internationale (ISS), publiait sur son compte Twitter une photo des effets personnels qu'il emmène avec lui dans l'espace. Bien visible sur le dessus de ses affaires, un volant de badminton a particulièrement intrigué les internautes.

Alors que les valises des astronautes sont soumises à d'importantes restrictions - 1,5 kilo maximum, une taille totale équivalente à une boite à chaussures - pourquoi a-t-il décidé de prendre cet objet singulier ? Interrogé par L'Express, l'astronaute n'a pas directement répondu, probablement trop occupé à préparer son décollage imminent.

Mais Philippe Collot, le sous-directeur à la communication institutionnelle au Centre national d'études spatiales (Cnes), a accepté de dévoiler le mystère pour L'Express. Comme pressenti, la présence de ce volant de badminton n'a rien d'un hasard.

Partager les valeurs du sport... Et de la physique

"Nous avions prévu de révéler son application plus tard, mais comme Thomas a publié la photo, cela nous amène à dévoiler l'intrigue plus vite que prévu, glisse malicieusement le responsable de la communication. Comme vous l'a dit le community manager du Cnes, c'est bien pour une expérience de physique amusante".

"En fait, Thomas Pesquet est un grand sportif. Son sport de prédilection est le judo - il emmène sa ceinture noire, que l'on ne voit pas sur la photo, dans l'espace -, mais il a aussi pratiqué le badminton dans le cadre de son entraînement", continue Philippe Collot.

Le volant vole-t-il droit ou tourne-t-il sur lui-même dans l'espace ?

Mais quelle expérience ? "Il s'agira de déterminer comment l'objet se comportera une fois lancé en apesanteur, dans la Station spatiale internationale, explique le représentant du Cnes. Un volant, c'est un bouchon un peu plus lourd et des plumes [authentique dans ce cas]. Sur Terre, si vous le lancez vers le sol, il s'oriente bouchon vers l'avant, plume vers l'arrière. Mais que va-t-il se passer dans l'espace ?".

Bien sûr, tout le monde a en tête les images des objets tournant sur eux-mêmes lorsque lâchés en apesanteur. "Mais dans l'ISS, il y a aussi de l'air qui provoque des frottements. Il y a donc des éléments qui laissent penser qu'il va se diriger 'normalement' et d'autres qui laissent penser qu'il va tourner sur lui-même", souligne Philippe Collot.
News powered by CuteNews - http://cutephp.com